.

Ti-punch Acajou

Ambroise et Edmée dans l'Océan Indien

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Cap Macré

Publié le dimanche 30 septembre 2007, par Ambroise.

Voilà enfin quelques photos, ce qui va un peu nous changer des exercices avec les tomates (bien que je sois toujours preneur de nouvelles solutions, car le problème se pose tous les jours).

Nous avions rendez-vous aujourd'hui, après la Messe, à Cap Macré (Lon : 60°48'58" Ouest, lat : 14°28'23" Nord), pour fêter les 30 ans d'un ami.
Comme vous le constaterez ci-dessous, la préparation du déjeuner (barbecue et pastis évidemment) fut un peu arrosée (une belle ondée tropicale, mais la mer était quand même à 27-28°).

Cap Macré avant la pluie



Mais rassurez vous, le beau temps est revenu rapidement et nous avons pu fêter dignement les 30 ans de cet ami avec un gâteau, des bougies et du champagne bien frais !!!



Cap Macré après la pluie



Après un tel festin (et non, et non, je ne vais parler de sieste :-) ), nous avons fait une grande partie de mi-rugby, mi-water-polo sur la plage et dans l'eau (environ 8 adultes et autant d'enfants).



Et pour finir la photo "trop" romantique : "nous deux sur la plage" ... attention, sortez les violons !!!

La réponse

Publié le jeudi 20 septembre 2007, par Ambroise.

Voilà, pour ceux qui ont suivis le débat, la réponse (en espérant ne pas vous décevoir :-( ).

Tout d'abord il y avait obligatoirement une réponse, pour la simple et bonne raison que l'on ne peut pas dire à 20.000 enfants qu'ils n'auront pas d'entrée !!!
Ensuite il faut savoir s'entourer d'une bonne assistante, qui connait bien le milieu des fournisseurs Antillais. Elle a donc réussi le tour de force de me trouver, vers 17h30, 1,5 tonnes de carottes fraiches (je vois d'ici les mauvaises langues : "pourquoi fraiches ?" : c'est par opposition aux carottes râpées en boite).
Il a ensuite fallu que je téléphone à mon chauffeur (non pas celui de ma limousine :-) , mais celui du 12 tonnes) pour lui demander de passer chez ce fournisseur à 5h30 du matin pour récupérer les carottes et les livrer dans nos deux cuisines avant 7h00.

Certains me feront remarquer qu'il a eu un changement de menu, mais "en raison du cyclone Dean, nous pouvons être amenés à faire des changements de dernière minute" !!!

Maintenant c'est promis, nous arrêtons les exercices et pour le prochain billet il y aura des photos.

Les achats ... oulala ...

Publié le mardi 18 septembre 2007, par Ambroise.

Eh oui, il faudra patienter encore quelques jours pour avoir de photos ; car pour l'instant mes nouvelles fonctions ne me laissent pas le temps de vous concocter un petit billet avec des photos.
Je vous propose un petit problème en attendant :

Enoncé :
Un fournisseur A vous promet 1,7 tonnes de tomates pour mardi matin. A 16h00 (toujours le mardi) il vous annonce que le conteneur est retenu par l'inspection sanitaire et donc qu'il ne pourra pas vous livrer. La production des tomates (en cuisine, pour devenir des tomates vinaigrette pour le vendredi) commence le mercredi matin à 7h00. Comment trouver 1,7 tonnes de tomates en quelques heures et les faire livrer pour le lendemain matin 7h00 ?

Pour résoudre ce problème, vous n'oublierez pas les points suivants :

  • - Vous êtes en Martinique, sur une île.
  • - Cette île vient de subir un cyclone qui a détruit une partie de la production de fruits et légumes.
  • - Les fournisseurs ferment tôt en Martinique (ceci étant dit, ils commencent très tôt).
  • - Il n'est par recommandé de changer de menu 72 heures avant (les tomates étant déjà le remplacement des concombres !).
  • - Vous devez mettre une crudité en entrée et vous ne pouvez pas utiliser l'entrée d'urgence (des pâtés), car c'est vendredi et que vous n'avez pas l'entrée d'urgence en stock.
  • - Vous avez la direction, le DAF, le contrôleur, la comptable, le commercial, l'attachée de direction, etc. qui vous harcèlent et le portable et le fixe qui sonnent toutes les cinq minutes.


Bon courage, réfléchissez bien, je ramasse les copies dans une heure !!! :-)

P.S. : je n'accepte pas les copies blanches, il existe une solution (je l'ai trouvée).

La Martinique tremble en pleine nuit

Publié le jeudi 13 septembre 2007, par Ambroise.

Réveil brutal cette nuit, à 2h37, par une "forte secousse sismique" (forte, car pour moi c'était la première). Heureusement pas de dégâts mais juste une bonne surprise.
Ci-dessous, l'info du site Domactu :

La terre a tremblé en Martinique cette nuit.
Il était 2H37 très précisément lorsque le phénomène d'une intensité de 4,9 sur l'échelle de Richter a réveillé plusieurs d'entres-vous.
L'épicentre du séisme était situé à 60 Km au sud-est de la Martinique.
Pas de dégâts, ni de blessés à signaler.

Du changement dans l'air...

Publié le lundi 10 septembre 2007, par Edmée.

Mais non, nous ne revenons pas en Métropole, c'est juste pour vous dire qu'Ambroise vient de changer de poste, maintenant, il est Directeur des achats.
Pas mal, j'aime beaucoup le titre - Directeur - il passe dans la cour des grands, attention ça ne rigole plus.
Bref, il a été nommé vendredi matin, il est très content et en même temps, il stress un peu car il ne peut pas se permettre une seule erreur. Les commandes qu'il passent, se mesurent en tonnes et plus en kilogrammes (il a vingt mille repas à gérer tous les jours de l'année) ça change du Novotel les Halles et surtout il faut qu'il gère les commandes qui n'arrivent pas à temps ... nous sommes aux Antilles, il ne faut pas l'oublier!!! Les semaines à venir ne vont pas être de tout repos pour lui, mais je sais qu'il est très heureux et que se poste lui correspond très bien.

Ambroise : et oui, malgré le climat et les photos du blog, nous travaillons quand même en Martinique !!! :-)

Plage et moustiquaire

Publié le dimanche 9 septembre 2007, par Ambroise.

Après une rude semaine, voici enfin quelques nouvelles d'Outre-mer.

Samedi dernier nous avons commencé notre moustiquaire :

  • - 30 m² de toile à moustiquaire
  • - 12 m de tasseaux
  • - 12 bandes des tissus de 2,40 m
  • - et environ 600 m de fil de coton

Comme vous le verrez ci-dessous, avec des preuves photographiques, j'ai aidé Edmée à découper, mesurer et tailler notre moustiquaire. Pour l'instant nous avons bâti les deux côtés. Nous allons essayer ce soir de les fixer au toit de la moustiquaire. Cette semaine nous devrions avoir le temps de faire le cadre en bois (tenons, mortaises et chevilles).

Chacun à un bout du salon





Mais tous les deux avec nos ciseaux ;-)





Cependant après l'effort, il ne faut pas oublier le réconfort. Nous sommes donc allés ce samedi à la plage de Tartane, sur la presqu'île de la Caravelle (Lon : 60°55'16" Ouest, lat : 14°45'31" Nord). Nous sommes arrivés vers 11h00 du matin avec deux enfants d'amis et nous y avons retrouvés deux autres couples et une autre amie (sans son mari) avec son petit enfant. Baignade, apéro, déjeuner et baignade : vaste programme, mais bien agréable pour un samedi de rentrée.

Tartane et ses barques de pêcheurs



La vue de la plage