Avant de parler de l'atelier Acajou, vous verrez sur la photo ci-dessous que la commune du Lamentin prend soin des ses administrés en démoustiquant régulièrement afin de contrer l'Aedes aegypti qui véhicule la dengue.



Encore un peu de patience avant l'atelier Acajou. Vous n'êtes pas sans savoir que suite au foutoir de l'année dernière (dont ils vont fêter le 1° anniversaire demain), j'ai perdu mon emploi. J'ai donc décidé de monter une petite entreprise individuelle : IGDOM (L'Informatique au service de la Gestion). Le I pour Informatique, le G pour Gestion et le DOM pour la couleur locale. Pour avoir de jolies cartes de visites et surtout de jolies factures, je me suis lancé dans la conception d'un logo. Après plusieurs tentatives, voici le résultat :



Les bois de cerf rappellent mon totem scout (çà c'est pour les initiés) mais peuvent aussi faire penser à du corail stylisé ou aux palmes de l'arbre du voyageur. A vos claviers pour les remarques :-)

Bon, vous avez été patients alors voici quelques photos d'un samedi après-midi sur la terrasse de la maison : les femmes cousent (et discutent) et les hommes fabriquent le support de lancement de leur prochaine fusée à eau.





Une page de pub pour les machines à coudre.



La base de lancement, version lanceur à barres.



Ci-dessus le lanceur qui servira à projeter dans les airs la fusée ci-dessous :



Vous imaginez bien que cela n'est pas resté un projet de terrasse et nous avons donc testé et effectué les premiers vols de la fusée le WE dernier chez les Pascals.



Pour lire la vidéo, vous devez avoir Adobe Flash Player
d'installé pour votre navigateur.

Un grand merci à JM pour le film et le montage.

Premiers essais plus que concluant. Dès le quatrième vol, nous avons eu la chance de voir le parachute s'ouvrir correctement (ce qui n'est pas le cas dans le film). Nous allons donc maintenant nous lancer dans un lanceur plus perfectionné, dit "Lanceur à embout Gardena". Puis nous allons tenter d'améliorer l'altitude à laquelle la fusée monte ; et pour cela j'ai commandé un altimètre miniature qui ira se loger dans la tête de la fusée (en espérant que le parachute s'ouvre, car sinon je risque de retrouver mon altimètre en mille morceaux :-( )

Pour le trombinoscope, nous attendons encore des photos avant de publier une deuxième partie. Comme le suggère Héloïse, peut-être que nous le mettrons sur une page à part avec toutes les photos ensemble.

Je constate que le jeu proposé par Oncle Henri fait des ravages parmi les lecteurs du blog.

Bonne (fin) de semaine à tous.