.

Ti-punch Acajou

Ambroise et Edmée dans l'Océan Indien

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Temples - Inde J-4

Publié le vendredi 31 mai 2013, par Ambroise.

Pour notre deuxième jour à Pondicherry, nous sommes partis visiter des temples dans deux villes. Pour ce faire, nous avions donné rendez-vous au taxi pour un départ à 7h30. Direction la ville de Kanchipuram à 109 km de Pondicherry.

Premier temple, celui de Sri Kanchi Kanakshi Ambal Devastanam, toujours en activité. Pour y rentrer, il faut évidement enlever ses chaussures. En fonction de la température du sol, on mets des chaussettes, pour ne pas se bruler les pieds.





Ensuite, nous sommes allés voir le temple de Kailashanatha, qui n'est plus en activité. Cela se confirmera par la suite, mais ces anciens temples sont plus jolis, car taillés dans la pierre. Celui-ci dessous nous a beaucoup plus. En prime, visite par un guide, avec quelques mots d'anglais, et donc un pourboire à la fin : 100 roupies.













La table de méditation (pour le Yoga).



A l'origine, tout les sculptures étaient peintes.







Ce temple a la particularité d'avoir 58 petits recoins pour la prière. Il a 1.600 ans.

Le troisième temple que nous avons visité est celui de Vaikuntha Perumal. Entre chaque temple, nous sommes véhiculés par notre chauffeur, qui nous attend pendant que nous visitons (en nous ayant donné quelques conseils auparavant : "black skin : little money ... white : big money").





Ce temple est fameux pour son vimana de 20 mètres.

Nous avons ensuite visité un dernier temple (sur les 125 que comporte la ville).

Reprise de la route pour aller à Mahabalipuram (la ville que nous aurions dû visiter en arrivant - pour ceux qui suivent). Joli petit village de pêcheurs. Nous avons déjeuné dans une petite gargote, dont il ne faut pas regarder la cuisine avant ...





A Mahabalipuram, les trois temples que nous avons visité, sont tous anciens.
Le temple du Rivage.









Un petit écureuil indien.









Ensuite les Cinq Rathas du Sud (les chariots du sud) : le ratha de Draupadi, le ratha d'Arjuna, le ratha de Bhima, le ratha de Dharmaraja et le ratha de Nakula-Sahadeva. Ils furent taillés directement dans la roche, en commençant par le haut (entre l'an 630 et 668).























Pour finir, les Temples de la Colline, en commençant par l'Ascèse d'Arjuna (fresque sculptée dans la roche, de 27m de long et 9m de haut).





A quelques mètres, l'Unfinished Cave et l'ébauche d'Arjuna's Penance.













Pour finir la Boule de Beurre de Krichina, en référence à la gourmandise du dieu qui enfant chapardait le beurre gardé par sa mère.



Retour à Pondicherry par la route de la côte, piscine et dîner au Satsanga.

La fratrie indienne.

Pondicherry - Inde J-3

Publié le jeudi 30 mai 2013, par Ambroise.

Nous avons commencé la journée par un petit déjeuner "à la française", le premier pour Eléonore depuis 5 mois.
Ensuite départ pour la visite de Pondicherry.





Les tissus étant bon marché et les tailleurs nombreux, nous sommes partis en Inde avec des commandes de chemises pour la famille. Nous sommes donc allés acheter des tissus dans le "Marché Saint Pierre" de Pondicherry, pour ensuite les donner au tailleur.

Nous avons poursuivis notre périple par la visite du marché.



Il est bien regrettable de ne pouvoir laisser les odeurs sur le blog, car c'est un élément très important de la visite. Nous avons commencé par le marché aux poissons, dont l'odeur a failli retourner le coeur d'Edmée.





Au détour d'une allée.



Les épices et les pâtes.





Les fruits et légumes.







Sleeping duty (où comment se reposer partout).



Sur le marché, nous avons fait des emplettes d'étoles en soie et pashmina, petits sacs et chemise en coton ; chez Aroul.







Un tailleur sur le marché.



Après le marché, retour vers la guest house, par le front de mer.

Statue de Gandhi et monument au morts.





Déjeuner à la villa Shanti.





Visite de Notre Dame des Anges, par un volontaire MEP.





Statue de Sainte Jeanne d'Arc dans le jardin en face de l'église.



Trajet en rickshaw vers la Basilique du Sacré Cœur.









Cathédrale de l'Immaculé Conception.









Au détour d'une rue, un policier avec un képi (vestige de la période française).



Un écrivain public.





Ensuite, quelques emplettes au Linen World (pour ses dames), passage près d'un temple, avec un éléphant qui bénit ceux qui lui font des offrandes. Rencontre de deux autres volontaires MEP en visite à Pondicherry.



Enfin retour à la guest house, en passant par la visite de l'Ashram de Sri Aurobindo et devant le Government Palace.





Nous avons pu profiter avec plaisir de la piscine après une journée bien chaude (environ 40°C)





Ensuite, dîner à la Maison Rose.



A demain pour la visite des temples de Mahabalipuram (à deux heures de route de Pondicherry).

La fratrie indienne.

Voyage indien - Inde J-2

Publié le mercredi 29 mai 2013, par Ambroise.

Deuxième journée en Inde et toujours peu de photos ... mais vous allez comprendre pourquoi.

Ce matin, après un petit déjeuner chez les expats, nous avons pris un taxi pour nous rendre à l'aéroport de Bangalore pour prendre notre avion pour Chennai. Arrivés à l'aéroport, après une heure de route, mais avec deux heures d'avance sur le vol (mieux vaut être prudent ...), nous apprenons que notre vol est supprimé !!!
Nous obtenons un billet pour l'avion de 15h00, soit un peu plus de 5 heures d'attente.

Arrivés à Chennai, le chauffeur envoyé par la guest house, nous attendait, malgré le retard et nous voilà partis pour 2h15 de route à travers l'Inde, entre Chennai et Pondichéry. La conduite indienne reste toujours aussi surprenant, doublant par tous les côtés, usant du klaxon (pom-pom) à tout vas, en lieu et place du clignotant. Il n'est pas rare de croiser sur la route quelques vaches, des voitures et motos en sens inverses, des motos à 2-3 passagers, ...
Nous avions prévus de nous arrêter sur la route pour visiter des temples, mais étant donné le retard, nous sommes allés directement à la guest house.
Pour noter premier diner à Pondichéry, menu traditionnel : curry de bœuf pour ces dames et curry de poulet pour moi, avec évidement du riz. Petit touche française, avec la baguette et du beurre.
Retour à la guest house avec bain dans la piscine (bassin). Nous avons pris quelques photos, mais la qualité de la connexion 3G ne me permettent pas de les mettre en ligne ce soir.

A demain pour une visite de Pondichéry.

La fratrie indienne.

Namasté - Inde J-1

Publié le mardi 28 mai 2013, par Ambroise.

Namasté ... soit bonjour en Kannada, la langue du Karnataka (région où se situe Bangalore).

Comme promis, voici notre premier message indien. Par avance désolé, mais pour aujourd'hui il n'y aura pas de photos.

Petit retour en arrière. Départ de la Réunion lundi en fin d'après-midi, arrivée à Maurice pour trois heures de transit. Là, surprise, nous sommes surclassés en Business pour le vol vers Bangalore ... la class !!!

Arrivée à l’aéroport de Bangalore, première contact avec le monde indien pour ... un taxi. Sur les bons conseils de la famille d'expats chez qui nous nous rendons, nous sélectionnons le plus grand des deux taxis proposés.
Là, s'engage une heure de circulation sur les routes indiennes. Au bout d'1/4 heure de rappel de son GPS lui disant qu'il conduisait trop vite ... il le débranche.

Au terme de ce "rodéo de la route" (je traduis la pensée d'Edmée), nous arrivons chez la famille d'expats. Accueil comme en famille, par un couple installé depuis 2 ans, avec leur 4 enfants. La vraie fraternité expat'. Éléonore nous a rejoint vers 11h00. Joies des retrouvailles familiales en terre indienne.
Nous avons déjeuné au Club House de la résidence (sécurisé, avec gardes et accès sécurisé) et passé l'après-midi dans une piscine gigantesque, bordée de palmiers.

En fin d'après-midi, petit tour dans un centre commercial pour aller acheter des tenues pour Edmée. Retour chez les expats en rickshaw (petit triporteur, roulant en dépit des règles de la route, mais typique), diner en famille.

Nous repartons demain à l'aéroport de Bangalore pour prendre l'avion pour Chennaï.

Suite demain ... en image(s).

La fratrie indienne